Shop Mobile More Submit  Join Login
About Deviant xXNatsukazeXxFemale/France Recent Activity
Deviant for 4 Years
Needs Core Membership
Statistics 22 Deviations 767 Comments 3,072 Pageviews
×

Newest Deviations

Groups

Activity


UTOPIA V2 : Sheheherazade by xXNatsukazeXx
UTOPIA V2 : Sheheherazade
Pour :iconutopiarp: (Uuugh c'est moche comme dessin...) 

Edit du 01/01/2016 : Une première résolution de faite- J'ai enfin trouvé des thèmes convenables à Shehe! 
Une version plus "propre" du dessin de la fiche devrait arriver d'ici quelques semaines, je pense owo

[N]om : Hazar-Asfana
[P]rénom : Sheherazade
[S]exe : F
[A]ge : 27 ans [Son corps est bloqué à ses 22 ans]
[T]aille : 1m70
[P]oids : 54 kg

[R]ace : Elu

[C]onte/Légende (si élu): Les Mille et Une Nuits

[C]lan : Senso no Tori, anciennement Ydalir 
[R]ang : Membre, ex-capitaine d'Ydalir

[P]ouvoir(s) : Contrôle de l'électricité
[A]rme(s) : Une longue lance faite à partir des matériaux extrêmement conducteurs de courant (argent, acier, et cuivre)

[S]tyle de combat :
Sheherazade se sent plus à l'aise au combat rapproché, étant donné que son éducation de princesse incluait ceci. Elle manie très bien la dague, même si la lance reste son arme de prédilection.
Sheherazade est du genre à combiner l'usage de son arme et de son pouvoir à faible intensité. C'est pourquoi sa lance est faite de matériaux conducteurs de courant : elle peut asséner un coup grâce à l'arme, doublé d'une décharge grâce à son pouvoir. Le corps humain étant très conducteur, cela peut s'avérer assez efficace, mais également dangereux pour elle, car son don peut l'exposer à des risques d'électrocutions s'il est trop utilisé, ou provoquer dans de rares cas des troubles neurologiques (allant de la convulsion à la paralysie partielle et temporaire).

[P]ersonalité :
Volontaire – Sang chaud – Protectrice – Fidèle – Positive


Si l'on devait définir Sheherazade... La plupart des gens qui la côtoient retiennent d'elle une femme droite au fort caractère, qui n'aime pas se laisser marcher sur les pieds.
Et cette vision que l'on a de la Perse est assez vraie. Sheherazade n'a pas peur de dire très clairement qu'elle n'est pas d'accord avec vous, que vous soyez son supérieur hiérarchique ou non. Elle préfère faire passer son avis, quitte à heurter les réflexions de chacun plutôt que de se taire et de s'enfermer dans un rôle de pion qui ne lui convient pas. Sheherazade ment rarement quand la situation est sérieuse. C'est quelqu'un qui reste très fidèle à son point de vue, à ses idéaux et aux personnes en qui elle a confiance. Quelque part, avoir Sheherazade de son côté est un avantage, car si vous arrivez à gagner sa confiance, vous gagnerez également quelqu'un qui sera fidèle, et franc envers vous, quitte à vous contredire, et pas forcément de la manière la plus agréable qui soit. Hey! Vous avez demandé un avis! Pas à vous faire brosser dans le sens du poil!

De part son caractère assez franc (voire sec) et sa conviction sur ses opinions, Sheherazade peut parfois laisser penser qu'elle est quelqu'un d'un peu rustre et de borné, qui n'accepte pas le point de vue d'autrui. Faux : C'est une femme qui sait reconnaître le bon dans les arguments de chacun, mais qui a juste... Une grosse mauvaise foi. Elle n'aime pas trop qu'on démontre par A + B qu'elle a tort, alors même si vous avez les meilleures raisons qui eurent exister de penser ce que vous pensez, l'orgueil de Sheherazade ne la laissera pas publiquement admettre que NON, elle n'avait pas raison. Néanmoins, elle trouvera toujours un moyen discret de vous faire comprendre qu'elle approuve indirectement votre réflexion (rictus, hochement discret de tête, regard approuvateur... Les solutions sont infinies!).

La perse a, en plus de son orgueil, un énorme défaut : c'est quelqu'un qui a tendance à partir au quart de tour face à quelque chose qui l'énerve vraiment, et elle a vite tendance à sortir de ses gonds lorsqu'elle juge que son interlocuteur va trop loin dans ses gestes ou dans ses paroles. Elle n'a pas peur que cela finisse en pugilat, et est même parfois la première à lancer le coup de poing du début. Son sang chaud lui a souvent joué des tours, et même si elle essaye d'apprendre à garder son calme et à gérer posément les situations, elle reste une femme avec un tempérament de feu, et quelqu'un qui n'a pas peur de se salir les mains, au sens propre comme au sens figuré.
Quand on parle de se salir les mains, Sheherazade est loin de la douce et jolie princesse qui n'ose pas toucher une pauvre grenouille. On oublie ça! Quand elle était capitaine d'Ydalir, c'était la première à enfoncer sa dague dans l'encolure d'un Nexius, et à tomber dans la gadoue et l'herbe pour pouvoir attraper une proie, ou une tête mise à prix, et elle n'a pas beaucoup changé. Depuis qu'elle a intégré Senso no Tori, Sheherazade s'est mise à se salir les mains d'une autre façon... Elle est plus vicieuse dans sa façon de faire, n'hésitant pas à utiliser ses charmes pour soutirer des informations pour le compte du clan, sans jamais aller plus loin que le chaste baiser sur la joue. Sheherazade est une très belle femme, et elle le sait. Et dans un contexte apocalyptique comme celui-ci, ou les femmes d'une grande beauté sont plus rares que du pétrol, elle n'ignore pas que les arts de la séduction sont un atout redoutable dans la collecte d'information, et autres fourberies...

La chose qui a motivé Sheherazade à outrepasser cette règle qu'elle s'était fixée à Ydalir est, en dehors du remboursement de sa dette envers Senso no Tori, l'envie de trouver un moyen de protéger ceux qui lui sont chers, et pour ce faire, elle doit éradiquer les Nexius, et pour ce faire, extorquer le maximum d'information à leur sujet à quiconque s'y connaissant est bon à prendre pour elle. Elle veut retrouver l'Utopia d'il y a 5 ans, et pour ça, il va falloir détruire ces Nexius. Et pour vaincre un ennemi, il faut le connaitre.
Et Sheherazade reste persuadée qu'un jour viendra où les Nexius seront éradiqués et où Utopia redeviendra cet endroit paradisiaque qu'elle aime tant. Elle pense que tant qu'il y aura des gens prêts à se battre, la guerre ne sera jamais perdue, ni même gagnée... Elle continuera, mais les gens n'abandonneront jamais, et ne se laisseront jamais tuer. Et quelque part, c'est ce qui aide la femme à garder espoir. Beaucoup de gens la croient naïve, idiote, utopiste... Peut-être qu'ils ont raison, peut-être qu'elle a raison, mais la princesse continue de penser avec ardeur qu'un jour viendra où Utopia triomphera et exterminera les Nexius, peu importe quand, mais cela arrivera. Elle est juste incroyablement positive.

Voilà... Vous voyez maintenant qui est la Sheherazade qui intégrera Senso no Tori


[H]istoire : (8 lignes minimum)


Elle est née, elle a grandi, elle s'est mariée et elle est morte. Bisous.


Non plus sérieusement...

Certains naissent, simplement. Dans un foyer chaleureux, de gens d'une classe moyenne. Certains naissent en faisant partie du bas peuple, les plus pauvres, les plus touchés par la misère. Certains, plus chanceux, naissent parmi les riches familles bourgeoises, et se voient protégés de la misère et de la famine. Et il y a ceux qui naissent tout en haut de l'échelle sociale, là où Sheherazade est née.
La femme est née dans le grand Empire de Perse, qui s'étendait de la Mésopotamie aux Indes. Et elle en était l'héritière, car fille aînée du couple impériale, dont la Reine donnera naissance à une seconde fille, de quatre ans la cadette de Sheherazade (Dinarzade), avant de mourir assassinée aux 8 ans de sa fille aînée. La demoiselle n'aura donc que peu connu sa mère, et verra son père, suite à cet évènement, changer radicalement de comportement face à ses enfants : lui qui voulait ardement un garçon avec la femme qu'il aimait, s'est mis à considérer ses deux filles commes les choses les plus précieuses qu'il n'eut jamais eu, et se mit en tête de faire d'elles de parfaites souveraines. Voilà comment l'éducation de la jeune femme passa de la danse, du chant, de la musique et de l'apprentissage des bonnes manières à des journées entières à étudier la politique, l'économie, les sciences, les mathématiques (et beaucoup d'autres matières), mais aussi les différentes façons de se battre. Le maniement des armes blanches, le tir à l'arc, le corps à corps... Ce choix d'éducation fut longuement contesté à la cour du roi, qui répétait inlassablement qu'une femme n'était "pas faite pour ça, et que Sheherazade ferait mieux de s'entrainer à devenir une bonne épouse", et autres absurdités qui sonnaient (et sonnent toujours) faux aux oreilles de la perse. Elle deviendrait un souverain, pas une poulinière. Point final, et elle retournait faire... Des bêtises.
La femme avait une éducation d'homme, certes, mais rien ne disait que cela l'intéressait. A vrai dire, Sheherazade n'a jamais été intéressée par aucune des éducations, qu'elle soit d'homme ou de femme. Elle était trop fascinée par... L'extérieur. Cet endroit fascinant, où elle n'avait jamais été. La princesse n'avait jamais franchi les portes du palais, son père jugeant l'extérieur trop dangereux pour les futures héritières au trône. Plus l'extérieur lui était interdit, plus Sheherazae avait envie de s'y jeter, et de courir partout comme une petite folle, de découvrir chaque rue, chaque endroit à graver dans sa mémoire. Et elle exprimait ce besoin de liberté en faisant n'importe quoi. En séchant les cours, en faisant des blagues de mauvais goût à ses professeurs ou à sa petite soeur... C'est à 11 ans qu'elle se décida pour la première fois à faire le mur pour aller gambader dans la rue, et dans l'inconnu. Et pendant qu'une pagaille sans précédent au château suivait sa fugue, Sheherazade, elle, s'amusait de tout, et de rien, s'émerveillait des épices du marché, fuyait les gardes qui auraient pu la reconnaître et jouait allègrement avec les autres enfants de son âge. Elle ne s'était jamais senti aussi... Bien. Oui, c'était le mot.

Ces petites fugues continuèrent jusque ses 16 ans. Aux 14 ans de la jeune demoiselle, Dame Nature vint lui rappeler qu'elle était une femme, et qu'elle était désormais capable d'enfanter, son père voulut la marier à un bon parti, à quelqu'un qui aurait la richesse et la puissance militaire assez importante pour être un allié de choix pour la Perse, mais sans pour autant que son désir de mettre sa fille sur le trône ne soit compromis. Les prétendants défilèrent alors à partir des 14 ans de la princesse, lui promettant une vie d'amour, de luxe et de bonheur. Sheherazade n'en accepta aucun. Aucun n'intéressait la femme, et avec le temps, la puberté vint faire le reste. A l'époque, elle représentait un peu le parti parfait : une héritière d'une lignée royale, au territoire immense, incroyablement belle et bien éduquée (en apparence, du moins)... Mais intouchable. Jusqu'à ce qu'une épidémie qui ravageait l'empire ne finisse par toucher le père de la jeune femme, qui fut mis en quarantaine pour éviter que les héritières ne soient contaminées. Sheherazade ne pouvait parler à son père qu'à travers une porte, elle ne pouvait plus le voir, il ne pouvait plus prendre ses enfants dans ses bras... Quand Sheherazade venait, ce qu'elle avait pour habitude de faire pour réconforter sn père était de lui conter les histoires qu'elle entendait en dehors du palais... Les inombrables contes et légendes qu'elle avait appris tant elle les aimait. Elle ne savait pas si cela l'aidait réellement, mais elle se disait que cela valait mieux que de se lamenter sur la maladie qui emportait petit à petit cet homme qui l'avait vu grandir. Et un beau jour, elle et sa petite soeur eurent le droit de voir leur père, qui était tout proche de l'expiration. Cela fit tout drôle à la jeune femme, de voir son père, d'habitude si fort et fier, agoniser doucement suite à une maladie qui le rongeait de l'intérieur... Et cela faisait surtout terriblement mal. Ils purent parler tous les trois une dernière fois, et le père des deux jeunes femmes leur communiqua son souhait : qu'elles se marient, que l'empire reste prospère, et qu'elles agissent en bonnes souveraines. Quelques heures plus tard, l'homme finit par s'éteindre.
Sheherazade dut alors endosser la responsabilité qui était la sienne : elle devait maintenant régner, elle était l'enfant aînée, c'était son rôle, après tout.
Pourtant il n'y eut pas de couronnement. Ou du moins, pas le sien. Peu de temps après les funérailles de son père, Sheherazade décida de renoncer à monter sur le trône, pour laisser cette place à sa petite soeur (qu'elle considérait comme plus apte à mener à bien ce rôle) pour finalement... Se marier. Certes, quand on suit l'histoire d'une femme qui refusait le mariage depuis sa plus tendre enfance, cela pouvait paraître contradictoire, mais Sheherazade pensait que c'était la meilleure chose à faire pour le bien de l'empire : en épousant un puissant Sultan, elle assurait un grand allié militaire à sa nation, un développement économique et commercial. Ca n'était pas un mariage d'amour, de toutes façons, rares étaient les nobles qui avaient épousé leur conjoint par amour. A défaut d'être heureux, autant que ce soit utile.

Voilà comment Sheherazade se retrouva dans un cortège qui partit de sa capitale natale au port le plus proche, où on la fit monter dans un navire qui l'emmènerait là où elle devait se marier. Quand elle quitta son pays, elle n'y revint jamais. Elle ne remit pas une seule fois les pieds en Perse, à son grand regret. Et quand on savait qu'elle était condamnée à être loin de chez elle, pour un mariage sans amour avec un homme qui ne lui voulait que du mal, on se demandait pourquoi elle avait fait ce choix.
Pourquoi affirmer qu'il ne lui veut que du mal? Pour faire simple, l'homme avait été trompé à maintes reprises par son épouse dont il était fou d'amour... Cette infidélité avait fini par le rendre fou tout court, et après avoir ordonné que son épouse soit décapitée publiquement pour infidélité, il se mit à épouser chaque jour une jeune vierge, pour la déflorer et la faire décapiter le lendemain.

C'était ce même sort qui attendait Sheherazade, si cette dernière n'avait pas insistée pour lui raconter une histoire qu'elle ne souhaitait pas voir tomber dans l'oubli avec sa mort : ce fut le premier des Contes de Mille et Une Nuits.

Et le stratagème de lui raconter chaque nuit un petit bout de l'histoire décortiquée avait permis à la femme de garder la tête sur ses épaules... Mais pas dans les meilleures conditions qui soient :

Même si le mari de Sheherazade n'avait plus réellement pour dessein de la déflorer puis de la faire exécuter, il n'était pas pour autant tendre avec son épouse, qui était devenu un souffre-douleur officiel, qu'il s'amusait à maintenir dans la terreur la plus totale. Au final, les Mille et Une Nuits n'avaient, pour Sheherazade, de conte que le nom : si la nuit, son époux retrouvait avec elle un semblant de calme quand il l'écoutait raconter une histoire qui le fascinait, la journée, il devenait un tout autre personnage, principalement un homme cruel, qui n'hésitait pas à avoir recours à la violence, physique et verbale, à l'humiliation, à la menace de mort, et ce parfois publiquement. Durant cette période de sa vie, Sheherazade avait développé envers son époux une profonde peur, et une haine qui ne l'était que plus, sentiments qu'elle n'exprimait jamais, par peur. Elle pensait qu'elle n'arriverait jamais à éprouver un quelconque sentiment pour cet homme, si ce n'était de la haine et un profond dégoût.
Et puis, petit à petit, cet homme s'adoucit. Il se mit à avoir un comportement plus respectueux envers elle, il cessa de s'en prendre à elle, d'une quelconque façon, il s'intéressa à elle, à ses goûts, à son histoire... Au départ très méfiante, elle finit par comprendre qu'il tombait tout simplement amoureux d'elle, petit à petit, et Sheherazade finit, malgré elle, par accepter de lui laisser une seconde chance, de lui prouver qu'il n'était plus le même homme: elle était vouée à passer sa vie avec lui, et à lui faire des enfants, autant que cela ne soit pas un calvaire... Contre toute attente, cela fonctionna. Son mari était passé d'un extrême à un autre, et elle découvrit un homme doux derrière un masque de méchanceté, et elle finit par éprouver des sentiments pour lui, malgré elle.
La période que l'on connait comme "Les Mille et Une Nuits" s'achève ici, et les autres années de mariage qui suivirent furent relativement heureuses. Le couple s'entendait bien, Sheherazade n'était plus brimée par son époux, qui la traitait avec respect et considération, écoutant les choses qu'elle avait à proposer pour aider au Gouvernement du territoire de son mari. Ce fut d'ailleurs elle, quelque part, qui provoqua sa propre mort, en conseillant à l'homme d'organiser des négociations avec les souverains de territoires voisins avec qui les tensions étaient palpables, et avec qui la menace d'une guerre était très présente.

Les négociations finirent par avoir lieu, Sheherazade aux côtés de son mari, le secondant du mieux qu'elle le pouvait. L'ambiance était tendue, mais le travail se faisait comme il le pouvait, et le débat avançait. Et puis un objet brillant à la hanche d'un serviteur de leurs invités attira l'attention de Sheherazade : un poignard. Les autres n'en portaient pas, même les diplomates. Il était le seul à être venu ici armé. Et puis quand elle le vit se rapprocher dangereusement de son époux, elle comprit, et se jeta sur lui pour le protéger, sentant la lame destinée à son mari traverser sa peau et pénétrer son coeur. La reine tomba lourdement sur son mari, qui la prit dans ses bras, l'appelant, la suppliant de tenir bon, hurlant qu'on amène un médecin et qu'on enferme les criminels. Sheherazade ne comprenait plus ce qu'il se passait : elle agonisait lentement, dans les bras de l'homme, son sang les tâchant tous les deux... Sheherazade essaya de parler, mais aucun son ne sortait de sa bouche, d'où l'on pouvait deviner l'odeur métallique du liquide s'écoulant de sa poitrine. Et puis finalement, elle se dit que sa dernière action avait été glorieuse, avant de fermer les yeux pour ne plus jamais les ouvrir à nouveau.


Ce fut du moins ce que Sheherazade crut, car la Nature était normalement faite de telle sorte à ce que lorsqu'un être vivant meurt... C'est pour de bon. Pourtant, quelques heures plus tard, la femme rouvrit les yeux, avec l'étrange sensation de sortir d'un profond sommeil. Elle regarda autour d'elle, sans trop savoir où elle était. Elle ne connaissait pas le lieu où elle avait atterri... Peut-être que c'était ça, qui nous était réservé après la mort? Elle finit par comprendre ce qui lui arrivait, et là où elle était : elle avait été envoyée à Utopia. Pourquoi? Aucune idée. Soit-disant pour la protéger, mais elle ne voyait pas vraiment ce qu'elle pouvait faire pour sauver un univers entier... L'adaptation à ce nouveau monde qu'elle ne connaissait pas fut un passage assez compliqué pour la femme, qui s'isola d'ailleurs beaucoup durant cette période, avant de décider de s'ouvrir à ce nouvel univers, notamment grâce à Fumi et à Amaterasu, et finalement, elle apprit à aimer ce nouveau monde, elle y avait des connaissances, des amis... Et puis vinrent les évènements qui contribuèrent à changer Utopia en ce qu'elle est aujourd'hui. Les Nexius prirent le dessus, causant une pagaille sans précédent dans le monde, qui voyait son nombre de morts monter en flèche, tout comme celui de Nexius en vie.

Sheherazade, comme beaucoup de monde, a été désemparée par la situation, et est d'abord restée dans les ruines des zones les plus peuplées pour essayer de retrouver ses amis... Sans succès. Elle s'est donc faite tant bien que mal à l'idée qu'ils soient probablement morts, et qu'elle aussi pourrait très bien mourir d'un moment à l'autre. Elle a donc décidé de vivre au jour le jour, jusqu'à ce qu'elle trouve un moyen d'éradiquer les Nexius et de ramener la paix sur Utopia. L'adaptation a parfois été compliquée, je ne vous le cache pas. Elle avait toujours eu une cuillère en argent dans la bouche, et avait toujours été enveloppée dans des draps de soie... Alors devoir se retrouver du jour au lendemain à manger des conserves froides, à dormir par terre dans le froid et la saleté, dans des conditions d'hygiène parfois déplorables... Vous voyez le contraste. Et s'il n'y avait eu que la vie de clochard! Mais non! Il fallait dire que les survivants n'étaient pas tendres entre eux. Ca se tirait dans les pattes pour un oui ou pour un non! Nourriture et eau, abri, couverture, vêtement, objet de valeurs... Les raisons de disputes étaient infinies, les bagarres et les meurtres injustifiés... Et ne parlons même pas de tout ce qui allait avec. Sheherazade a malheureusement compris tout ça à ses dépends, car naïve comme elle était, elle a voulu aider un homme... Qui a ouvert la porte à deux de ses amis, avec qui il a voulu dépouiller la femme, la violer, puis l'égorger. Fort heureusement, ils n'ont pas réussi, mais ont laissé à Sheherazade une cicatrice à la hanche gauche, désormais cachée par le tatouage qui y est. C'est à partir de ce moment-là que la femme a arrêté d'accorder sa confiance à ceux qu'elle ne connaissait pas, et à avancer en solitaire dans ce monde qui ne cessait de s'assombrir. Quand elle trouvait un survivant, elle lui demandait comment les choses évoluaient... Et parfois elle restait avec un petit groupe une nuit ou deux, sans s'y attacher plus que ça. Elle n'aurait pas pu : ces gens ne représentaient tout simplement rien pour elle. Et c'est grâce à l'un des survivants avec lesquels elle était restée une nuit qu'elle apprit que les Fondateurs étaient toujours vivants. Ils se faisaient la guerre, certes, mais ils étaient bien vivants! C'est à partir de ce moment-là que Sheherazade a retrouvé le sourire, et qu'elle a traversé Utopia en long, en large, et en travers pour retrouver Fumi, sa meilleure amie. Elle découvrit que cette dernière montait un clan de mercenaire, et la suivit tout naturellement dans cette folle aventure.


Voilà comment Sheherazade devint capitaine d'Ydalir. Et puis elle finit par passer du côté obscur de la force, en rejoignant Senso no Tori...

Contre son gré, certes, mais une dette était une dette, et un membre de la famille impériale de Perse remboursait toujours ses dettes.


Et vous vous direz sûrement " Eeeh, mais qu'est ce qu'elle a fait Sheherazade pour être endettée envers Senso no Tori au point d'aller travailler pour eux?" Eh bien... Rien.
Ou plutôt Sheherazade s'est retrouvée avec une dette immense à cause d'un Nexius. Cela s'est passé le lendemain de l'élection de Centuries à Elys, et la femme se rendait au prochain point de rendez-vous fixé avec Fumi pour discuter de la situation actuelle, et de la façon dont Ydalir allait rebondir après ce cuisant échec. Sheherazade passa qu'elle connaissait bien, et qu'elle pensait sûr : il n'y avait que peu de Nexius par cette route-là, elle aurait dû pouvoir l'emprunter en toute sérénité! Mais pourtant, sans qu'elle ne comprenne, elle se retrouva submergée par les monstres, qui arrivaient de tous les côtés, avec pour objectif de faire de la femme leur prochain repas. Sheherazade ne pouvait pas tous les vaincre, ils étaient bien trop nombreux. Alors elle tenta de fuir comme elle le pouvait, toujours poursuivie par ses assaillants. Certains la perdirent de vue tant la peur la faisait courir vite, mais les plus tenaces la suivirent juqu'à ce que l'un d'entre eux saute sur Sheherazade pour essayer une première fois de la mordre. La femme, à terre, enfonça sa dague dans la gorge de la créature pour ensuite balancer le cadavre sur les autres pour ralentir et ses remettre à courir, jusqu'à ce qu'elle arrive face à un cul de sac, dont la paroi était trop friable et meuble pour qu'elle ne puisse y grimper, elle se retrouvait donc piégée ici. Les créatures voulurent se jeter sur elle, et Sheherazade, armée de ses dagues, était dos au mur. Alors elle décida au moins de se battre comme une tigresse, si ça devait être la dernière fois de sa vie qu'elle prenait part au combat. Les coups s'enchaînèrent, les Nexius tentant d'enfoncer leurs crocs acérés dans la chair de la femme, l'effleurant à peine, tandis que la femme se défendait du mieux qu'elle le pouvait, leur tranchant la gorge, leur perforant le crâne, la lame pénétrant le coeur des créatures. Et un des Nexius, aussi intelligent qu'il fut, voulut foncer sur Sheherazade, qui l'esquiva, laissant la créature se fracasser le crâne contre la paroi... Je vous avais dit que la paroi était friable et meuble? Eh bien la brutalité du choc avec le Nexius (qui pesait son poids, et dont la vitesse augmentait la force de frappe) fut suffisante pour que la paroi ne s'effondre, ensevelissant les monstres, et à moitié Sheherazade, qui fut complètement assomée par le glissement de terrain, sa tête claquant au sol sous le poids de la terre. La femme se réveilla quelques heures plus tard, à la tombée de la nuit, l'odeur du sang lui chatouillant les narines. Elle releva son buste, essayant de dégager ses jambes de la terre qui l'avait ensevelie, avant de retenir un cri de douleur, sa jambe droite la faisant horriblement mal. Elle n'arrivait pas à bouger ses jambes, et si la jambe gauche semblait aller correctement, sa jambe droite n'était plus que douleurs et lamentations silencieuses que la femme n'exprimait pas pour ne pas attirer les Nexius. Elle porta ses mains à sa tête, et remarqua qu'elle saignait de la tête. Elle ignora combien de temps passa, alors qu'elle était bloquée sous la terre, sans pouvoir bouger, sans pouvoir manger, ses affaires étant hors d'atteinte. Et pourtant, son sac était plein de provisions... C'était rageant de voir ce sac rempli de nourriture juste sous son nez, et de ne pas pouvoir s'en saisir, quand bien même on eut tendu le bras de toutes nos forces. Sheherazade resta ensevelie un premier jour... Un deuxième.... Jusqu'à ce qu'elle voit ses forces l'abandonner et qu'elle se sentait défaillir, elle crut voir une silhouette venir vers elle. Probablement la faim et la fatigue, qui la faisaient délirer. Alors elle ferma les yeux, espérant que le sommeil appaise sa faim, sa soif et sa douleur.


Et quand elle rouvrit les yeux, elle était dans un lit. Peut-être qu'elle rêvait...? Non... Elle souleva la couette qui couvrait le bas de son corps et constata : sa jambe droite était bandée et placée dans une solide attelle , et surélevée sur un coussin moelleux, et sa jambe gauche, était indemne, heureusement. Elle porta ses mains à son visage, sa tempe était pansée, et ses bras allaient relativement bien. Juste un bandage au bras. Et aucun indice qui lui indiquait l'endroit où elle était. La porte s'ouvrit, et Sheherazade recouvrit le bas de son corps, tiquant de douleur et se tenait la côte. Probablement un hématome... Elle releva la tête pour voir qui se tenait à elle. C'était William. Elle sentait les problèmes venir à plein nez. Il ne l'aurait pas sortie de la panade sans raison, et elle craignait qu'il n'exige d'elle quelque chose.
" Alors? Bien remise? "
Un premier regard noir pour William de la part de la femme. Ce dernier ricana avant de s'asseoir face à Sheherazade, pour reprendre la parole :
" Ta cheville droite a légèrement enflé, mais rien de grave. Tu as eu un léger choc à la tête, quelques bandages, du repos, et c'est parti comme c'est venu. Aucun traumatisme crânien, ni rien... Tu as quelques hématomes au niveau du dos et de l'abdomen, des blessures superficielles... Mais j'oubliais le plus important! Ta jambe est cassée, et tu en as pour un bon mois sans bouger! Si on compte la possibilité d'une rééducation, tu en auras bien pour six bon mois!"

William se leva pour se servir un verre d'alcool, avant de lui lancer un sourire :
" Venons-en à ce qui m'intéresse : si on compte le fait qu'il a fallu te sortir de cet éboulement, transporter avec minutie pour éviter d'aggraver tes blessures, et la main d'oeuvre que ça a entrainé, le temps que j'ai passé à te soigner, toutes les dispositions et installations qu'il a fallu utiliser pour toi, toute la nourriture, les médicaments, les bandages, et les frais médicaux que tu vas nous coûter, tu dois officiellement 54 894 pièces d'or, et 775 pièces d'argent à Senso no Tori, plus ma petite commission personnelle de 350 pièces d'or, et 155 pièces d'argent. "

Sheherazade fut abasourdie par la somme que l'homme lui annonça... C'était astronomique! Elle savait que les bons médecins se faisaient rares, par les temps qui couraient, mais elle ne pensait pas qu'il exigerait un tel prix! Et c'est après lui avoir annoncé ça que William la regarda avec insistance, l'air d'attendre que son dû lui tombe du ciel. Il savait que Sheherazade avait le don de créer de l'or à sa guise, et il attendait qu'elle le paye en un clin d'oeil. La femme soupira et se concentra, regardant ses mains, réeffectuant un exercice qu'elle avait accompli un bon nombre de fois... Sans succès. Elle n'y arrivait pas : tout ce qui sortait de ses mains étaient de fins éclairs, venaient picoter les doigts de la femme, mais aucune trace d'or. Rien! Et Sheherazade eut beau essayer, y mettre toute sa volonté, elle n'y arriva pas. Elle obtint toujours le même résultat : un éclair dans sa main, une sensation de picottement dans les doigts. Rien d'autre. Sheherazade se sentit désemparée... Elle comprit qu'elle venait de... Perdre son pouvoir. Elle avait perdu son tout premier pouvoir! Celui avec lequel elle était arrivée à Utopia! Elle ne pouvait plus rien faire, rien créer! Elle ne pouvait rien faire du tout! Elle soupira d'énervement, avant de regarder William :

" Comme tu peux le voir, mon pouvoir bloque un peu... Et je crois que malheureusement, c'est pour de bon. "

Elle vit alors un énorme sourire étirer les lèvres de William, qui laissa apparaître sa canine, avant qu'il ne se lève, s'approchant de Sheherazade :

" Eh bien, il y a d'autres moyens de paiement... Tu peux me rembourser en nature... Ou travailler pour nous. Ou les deux, c'est toi qui v-

- Je travaillerai pour vous. "


Voilà comment après une longue convalescence, une légère rééducation, et un entrainement pour retrouver sa forme physique, Sheherazade devint officiellement membres de Senso no Tori.

[A]utres :

- Elle est tatouée à 2 endroits différents. Le premier est sur la partie gauche de sa taille (descendant jusque sa hanche/cuisse gauche) et le dernier fait le tour de sa cuisse gauche. Ces 2 tatouages ressemblent à des tatouages maori.

- Bien qu'étant légèrement presbyte, Sheherazade porte de plus en plus rarement ses lunettes, préférant des lentilles qui ne la gênent pas en plein combat.


[R]elation :

FUMI : C'est sa meilleure amie (et plus), et son ancienne supérieure hiérarchique... 
FUUMEI : Ils s'entendent plutôt bien. Sheherazade lui apprend à lire, écrire et compter.
WILLIAM / HENRY / EDWARD : Ses nouveaux supérieurs hiérarchiques, elle s'entend bien avec tous, même s'ils sont tous les trois bien différents

[P]hobies/peur : Sheherazade est aquaphobe. Même si elle a pied, et qu'elle voit le fond de l'eau, elle se sent extrêmement mal, et peut perdre ses moyens, alors n'espérez même pas la faire monter sur un bâteau ou nager. De toute façon, elle ne sait pas nager.
[R]êve : Sheherazade veut débarasser Utopia des Nexius pour y vivre une vie paisible, et rembourser sa dette envers Senso no Tori.
[T]heme : (Si quelqu'un a quelque chose à proposer-)

[Thèmes]
Superfly - White Light : www.youtube.com/watch?v=fEMQXi…
Superfly - Dancing on the Fire : www.youtube.com/watch?v=1KYGU-…;


[N]ote de l'auteur : I'M BACK IN BLACK! WELL I'M BACK IN BLAAAACK!

[M]oyens de rp : Skype, Facebook et SMS sont mes moyens privilégiés. Evitez de me proposer des rps par mail, par note, commentaires... Je ne me sens pas à l'aise avec ces moyens-là...

Loading...

Reçu le : 04/10/2015 à 23h45

De : elise.rivers@gmail.com

Objet : Chère Hannah et Astrid...


Bonsoir à toutes les deux,

Je sais qu'il est très tard, et je pense que vous ne lirez pas ce mail avant demain matin. Je vous l'écris alors que je sors de mon service du soir, car comme vous le savez, je suis chef cuisinière au restaurant "La Table Ronde", Astrid est d'ailleurs déjà venue me rendre visite, je ne sais pas si c'était à ton insu, Hannah... Peut-être qu'elle va se prendre une punition à cause de moi! (rires)


Je vous écris ce message pour vous remercier de m'avoir accueilli aujourd'hui avec vous, et pour vous remercier de m'avoir prouvée que je ne devenais pas folle, et que Nils était bel et bien là pour veiller sur moi, même si ce colosse le fait à sa façon... (Notamment en vidant mes tubes de rouge à lèvres...)

Vous rencontrer toutes les deux m'a fait beaucoup de bien, et m'a permis de réfléchir à cette histoire avec un certain recul, notamment sur la façon dont je m'occupais de Nils qui est quand même face à un monde dont il ne connaît plus rien, chose dont que je ne réalisais pas vraiment. Mais il est vrai que le bonhomme a fait un bond de plus de cinq cent ans après sa mort, il est normal qu'il ne comprenne rien, et je réalise malheureusement un peu tard que j'aurai dû faire plus attention à cela... Il a encore tellement à apprendre, comme tous les Einherjar, d'ailleurs, tout comme nous avons au fond à apprendre d'eux...

J'ai beaucoup ri grâce à vous deux, petite mention spéciale à Astrid notamment qui apprendra que non, un soutien-gorge n'est pas fait pour pendre quelqu'un... ( La gorge = la poitrine, Astrid, retiens ça...) Cela m'a permis aussi d'expulser un peu toute la tension que j'avais accumulé à cause de mon travail, et que je ne prend pas le temps d'expulser convenablement. Nils paie parfois les frais de ma fatigue et de mon énervement accumulé lorsque je le délaisse, et que je ne prend pas convenablement le temps de m'occuper de lui comme je le devrais pour qu'il s'adapte correctement à sa nouvelle vie.

J'ignore s'il y a d'autres binômes comme les nôtres ici, mais s'il y en a, je serai curieuse de les rencontrer... Pourriez-vous me dire si vous en rencontrez un nouveau? Je pense que cela pourrait être une expérience amusante pour nous tous, et peut-être enrichissante, à voir.

Ce message est déjà peut-être trop long pour un mail, je n'en sais profondément rien, et au fond, s'il y avait une forme de mail standard, ça se saurait... Tout ce que je sais, c'est que j'ai passé un agréable moment avec vous deux, et que je me suis beaucoup amusée. Peut-être nous reverrons-nous bientôt, de préférence avec un Nils en pleine forme, qui ne sera pas malade parce qu'il avait mangé toutes les pâtisseries que j'avais préparé pour notre rencontre... (soupir)

Je vous embrasse, et vous souhaite le meilleur.

Elise Rivers.

VALKYRIE COMPLEX Cheres Hannah et Astrid...
Pour l'event de :iconvalkyrie-complex:
C'est une miiiinuscule participation à l'event, je ne voulais pas rien rendre, car mine de rien, j'aime ce groupe ;w; 
C'est donc un petit texte où Elise exprime ses ressentis suite à la rencontre avec Hannah et Astrid... 

Enjoy!
Loading...
Tagged by :iconmasatsun: IhateyousomuchIwantyoutofallonaBananaSplitandtoeatyoufabuloushair...

Rules:

1. You have to post these rules.

2. Each person has to share 13 things about them.

3. Answer the 13 questions asked to you and invent 13 new questions to the people you tag.

4. Choose 13 people.

5. Go to their page to inform them they are tagged. (NOPE//OUT//)

6. Not something like "You are tagged if you read that"

7. You have to legitimately tag 13 people.

8. You can't say that you don't do tags.

9. Tag-backs are ALLOWED

10. YOU MUST MAKE A JOURNAL ENTRY. NO COMMENTS. Unless you're commenting about the actual entry.

11. You have to finish this within a week. If not; you'll have to do whatever the creator tells you to. Art, RP, etc.

12. Be creative with the title. No "I've Got Tagged" things.

13. Cussing is ALLOWED.

Thirteen Facts About Me:


1- I have a wooonderful boyfriend since May 2014~

2- I'm really... Short. (155cm) (Yes, I know, everything that is short is cute... :') )

3- I started to draw when I was 11 (in 2010). At first, it was because my goal was to become a great mangaka, but then, when I grew up, my goals and dreams changed. Now drawing is more like a hobby ^^

4- None of my ocs are boys, It can seem stupid, but I don't really like to rp with boys, because... I have some difficulties to embody boys, I feel closer with my "girls ocs", maybe because It seems more easy to me to identify myself to them?

5- I don't have a lot a friends in real life... To be honest, the friends that were the most here to me when I felt bad and when I was crying everyday, were my Internet friends (especially in :UtopiaRP: <- This french RP Group is awesome!) The people that I know in real life weren't really present to me when I need them... 

6- In real life, I'm a introverted girl. I don't speak a lot, I don't really show what I think, what I feel... Maybe that's why I don't have a lot of friends? :')

7- I'm a shitty musician. I don't understand a single thing in music... And when I play an instrument, it's... Horrible xD

8- I looove junkfood, burgers, pizzas... And unhealthy food in general...

9- I like to cooke, but the problem is that I don't have a great place to do it properly (the kitchen in my house is very small, without a lot of installations to work...) So I can't really cooke, even if I like it ^^"

10- A lot of my classmates think that I'm the teachers' boot-licker only because I have a lot of good grades, because I'm not afraid to ask questions to the teachers when I don't understand, and because I'm always paying a lot of attention to the classes... Stupid children- 

11- I often act like a rude person, even if I don't want to... I can hurt people this way without wanting it, a thing that I hate... 

12- I like to help people that I love when I can do it, especially my friends, my boyfriend...

13- Later, I'd like to work in Marketing and Publicity!

:iconmasatsun: 's Questions:


1- Do you have piercings or tattoos? If no, would you like to have one?
No, I don't, but I would like to have a tatoo ^^ A catchdreamer, I love this kind of tatoo o/

2- What is your favorite video game?
I'm not a real gamer, I like games like Super Smash Bros, Kid Icarus... But I don't have any favourite game ^^

3- Are you optimistic or pessimistic?
... Maybe a little bit pessimistic ^^"

4- Your favorite meal?
Junkfood and lemon Ice Cream

5- If you could choose the color of your bedroom, what would they be?
Purple and blue o/ My two favourites colors!

6- Your favorite fruit or vegetable?
Fruits! I love everything that is sweet >w<

7- Is family an important thing for you?
Yes... Even if it's not always easy... Herm.

8- If you could choose an universe or an era to live in, which one would you choose?
I don't really know... A lot of era interest me, but if I have to choose one, I would say Piracy's Golden Age! >w< Pirates are fascinating-

9- Would you prefer to live alone or with somebody?
With somebody ^^ I don't really like to be alone!

10- Is there a thing that people might say/do that you can't stand?
That I should "shut up because I'm only a stupid girl who doesn't deserve to be heard"...

11- You favorite smell?
The Strawberry smell!

12- Are you a romantic one?
I think that I am xD I like romantic things that aren't silly...

13- Your favorite OC of yours? If you don't have one, your favorite OC belonging to a friend?
Sheherazade! Without hesitation! >w<

My Questions:


1 - Is there someone (living or dead) that inspire you and that you would like to meet?
2 - You can have a superpower! Anyone! Which one do you choose?
3 - What's your favourite movie? 
4 - When did you start to draw?
5 - Do you have any hobbies?
6 - Have you got any phobia?
7 - When you're boring, what do you like to do?
8 - What's your favorite season?
9 - Have you got any pets?
10 - Where would you like to live later?
11 - Do you think you would marry someone? And have children?
12 - I don't really like this kind of tags, do you?
13 - It's finally over! Anything to say?

And now I taaag... :


:iconnerokuro: :icontenten-ama: :iconyushikuni: :iconschyzofen: :icontayakoi: :iconsanchankun: :iconkawaii797: :iconlacrymoza: :iconshiinayuka: :iconmademoisellepandora: :iconivoir3: Aaand... Fuck. It misses 3 persons, but fuck!

[VALKYRIE-COMPLEX] Elise Rivers - Fiche by xXNatsukazeXx
[VALKYRIE-COMPLEX] Elise Rivers - Fiche
Pour :iconvalkyrie-complex:

Désolée, l'illus est très caca : j'en referai une propre dès que possible ^^ 

Nom: Rivers
Prénom: Elise
Race: Humaine
Sexe: Féminin
Âge: 26 ans
Taille: 1m61
Poids: 49 kg
Nationalité: Française, a déménagé en Suède pour travailler.
Profession ou statut: Chef cuisinière dans un petit restaurant
Orientation sexuelle:  Bisexuelle
Partenaire:  Nils Grunnkliff

Caractère: 
Calme et posée : Elise est une femme qui perd rarement son sang froid. Pour elle, celui qui ne s'énerve pas sera probablement celui qui aura le plus de facilité à avoir n'importe quelle situation sous contrôle. De ce fait, à chaque soucis, elle analyse la situation, réfléchit à toutes les solutions et choisit la plus appropriée. Dû à ce calme olympien, beaucoup pensent qu'Elise est quelqu'un de mou et peu réactif, alors que ce n'est pas vrai. "Méfie-toi de l'eau qui dort", comme on dit.


Calculatrice et rusée : Oui... "Méfie-toi de l'eau qui dort" est la phrase qui définit le mieux Elise, car derrière son apparence tranquille et douce, c'est une femme qui peut s'avérer... Calculatrice. Il n'y a pas d'autre mot. Elise prend toujours un certain temps avant de se décider à aller parler à quelqu'un, ou même pour prendre une quelconque décision. Observer, Analyser et Agir sont les 3 règles d'or qu'elle ne brise jamais, sauf quand la situation exige une petite entorse. A force d'observer les gens qu'elle côtoie, Elise arrive plus facilement à les définir. Leur tempérament, leurs idéaux, leur façon de penser, de parler, d'agir... Et comprendre comment une arme fonctionne, c'est également pouvoir s'en servir à son avantage : voilà pourquoi Elise traîne parfois une réputation d'hypocrite, ce qui est faut : elle peut s'avérer être manipulatrice, quand la situation l'exige. Rien de plus.


Douce et piquante à la fois : Si l'on exclue son côté un peu manipulateur sur les bords, la compagnie d'Elise reste relativement agréable... Si l'on sait rire de tout. La jeune femme a un humour très vaste, parfois incompréhensible, allant de la bonne blague bien lourde à l'humour tellement noir qu'il est encore esclave en passant par la blague accessible uniquement aux érudits. Elle peut sortir une blague sur la Shoah devant une synagogue sans la moindre gêne, et afficher un ravissant sourire, comme si de rien était. Elle adore voir les gens s'exciter et s'énerver, clamant haut et fort qu'on ne "peut pas rire de ça", tout cela en continuant d'afficher un visage radieux.
Cet humour mis à part, Elise est une femme avec qui parler est assez simple, et dont peu de gens n'apprécient pas la compagnie. Elle est souriante, gentille, elle aime parler et plaisanter (à sa façon bien sûr...), c'est un peu la fille avec qui tout le monde s'entend, mais après, tout dépend des personnes englobées par ce "tout le monde".


Aime:

- Cuisiner, faire de la pâtisserie... (Toute activité qui touche de près ou de loin à un fourneau)

- Voir les gens s'exciter face à son humour noir

- Les gens qui savent apprécier son humour

- Les salons/conventions/concerts... (Tous les genres d'évènements où il y a beaucoup de monde, et de l'animation)

- Passer du temps avec ses amis

- L'ordre et la propreté


N'aime pas:

- Le restaurant où elle travaille (qu'elle juge "miteux et mal situé"), et son patron (je cite : "vieux pervers dégueulasse qui voudrait qu'elle lui lustre le poireau")

- Les gens qui avancent que sa cuisine est mauvaise sans argument valide

- La campagne (trop calme à son goût)

- La saleté et le désordre.

- La saleté et le désordre!

- LA SALETE ET LE DESORDRE !!!!


Histoire: 

Elise est née dans une petite ville dans le Sud-Est français, non loin d'Aix-en-Provence. Fille de cuisinière et de boulanger, petite-fille de pâtissier et de confisière, elle a toujours baigné dans le monde de la gastronomie, sa famille étant intransigeante quant à la qualité de ce qu'elle mangeait. Elle a donc très tôt mis la main à la patte et sa famille entière lui a enseigné les arts culinaires, passion dont elle a hérité. Sa mère tenait son propre restaurant sur une petite place en ville, qui tournait bien, tandis que son père, à deux rues de là, faisait marcher sa boulangerie sans trop de mal. Elise n'a jamais manqué de rien et s'est toujours considérée comme une enfant heureuse, entourée d'une famille aimante. A l'école, Elise avait beaucoup d'amis, et était très appréciée de ses professeurs, toujours décrite comme une enfant sage et travailleuse, avec des notes moyennes mais un grand potentiel. Oui, Elise a toujours été une fille banale, tant qu'elle n'était pas dans une cuisine. Très tôt, Elise a montré un énorme don pour la cuisine, capable de faire un festin à partir de peu de choses, quelque soit le domaine, tant que cela touchait à ses fourneaux. Les enseignements de chacun de ses parents avaient conduit Elise à s'entraîner dans l'apprentissage des 4 arts qu'étaient la cuisine, la pâtisserie, la confiserie et la boulangerie. Après la 3ème (qu'elle avait pu réussir sans trop se fouler), partir faire des études de cuisine lui a paru la chose la plus naturelle au monde. Pour elle, ce fut comme lui demander si oui ou non, elle comptait mettre une petite culotte aujourd'hui. Arrivée au lycée, elle fut très tôt remarquée par son excellence dans tous les domaines. Tout touchait à la cuisine, alors tout lui plaisait, tout lui paraissait simple : elle se sentait tout simplement dans son élément, dans celui dans lequel ses parents l'avaient élevée, et tout lui paraissait plaisant, dans ce lycée. Même le cours du prof qui puait de la gueule à 3km, elle l'aimait bien. La seule matière où elle ne frôlait pas la perfection, c'était le sport, mais pour elle, ça ne "comptait pas". Néanmoins cette facilité dans les études au lycée amena Elise à se faire de nombreux ennemis. Certains frustrés de devoir cravacher dans leurs études pour arriver à un niveau correct, d'autres jaloux de l'admiration que suscitait parfois la jeune fille chez ses camarades pour son bon niveau. Dans tous les cas, on la trouvait "trop parfaite", alors peu à peu, les gens lui tournèrent le dos, même ses amis, et petit à petit, Elise se retrouva seule. Elle mangeait seule, elle passait ses intercours seule, elle travaillait seule... On ne venait la voir que lorsque l'on avait besoin d'elle, et, en bonne potiche, elle aidait. Petit à petit, Elise s'arma de méfiance et de calme, pour déceler ceux qui éprouvaient pour elle une réelle amitié... Et les autres, bien plus nombreux, d'ailleurs. C'est donc seule qu'Elise obtint son bac avec la mention "Très Bien", finissant avec les meilleurs résultats de sa filière, dans son établissement, et parmis les premiers de la Région. Son bon travail lui apporta au moins la récompense d'être prise dans une prestigieuse école de cuisine à Paris. C'était la première fois qu'elle quittait sa Provence natale, et elle eut bien du mal à s'adapter à la vie parisienne, financièrement surtout. Les études lui coûtaient un bras, sans compter le loyer, les charges, la nourriture... Elise vécut donc ses études dans des conditions précaires à Paris, dans un minuscule appartement miteux et répugnant, qu'elle passait son temps à récurer, et quand elle ne récurait pas, elle étudiait ou s'exerçait, il lui arrivait parfois de vendre des pâtisseries dans le quartier, ou de venir cuisiner chez les gens, contre un peu d'argent, qui lui permettait de joindre les deux bouts. Néanmoins, cela paya : quand Elise obtint son diplôme, ce fut avec les félicitations de l'Académie, et avec les meileures notes de sa promotion, encore une fois... Et salement dégoûtée de l'élitisme français. Elle avait eu à la sueur de son front ce que d'autres avait eu par pot-de-vin ou piston... Son passage à l'année supérieure, Elise en avait fait des nuits blanches pour l'obtenir, alors que quelques profs verreux s'étaient laissés corrompre par de jolies sommes dodues. Elle connaissait des gens de son lycée qui aurait bien plus mérité leur place dans son école que n'importe quel autre enfant de riche qui jouait aux apprentis cuisiniers. Et qui en prime, lui faisaient bien sentir qu'elle était "différente" car issue de la classe moyenne.

Mais une fois son diplôme en poche et leur fierté ravalée, Elise s'était concentrée sur son projet. Elle voulait ouvrir son propre restaurant, certes, mais pas en France. Ce pays ne l'intéressait pas plus que ça, même s'il était réputé pour sa cuisine... Mais ouvrir un restaurant spécialisé dans la cuisine française en France... Sur Paris qui plus était... C'était... Comme rajouter un peu de bleu sur une toile déjà entièrement bleue. Ca ne servait à rien, pour elle, son établissement ne serait qu'un simple établissement parmis d'autres établissements, où elle aurait du mal à se forger un nom. Non, elle voulait viser ailleurs. En Europe, mais ailleurs.

Alors Elise se leva et marcha dans sa petite chambre jusqu'à un planisphère accroché au mur. Elle regarda l'Europe fixement et ferma les yeux, levant son bras et le posant au hasard sur un pays. Elle rouvrit les yeux, son doigt était tombé... Sur la Manche. Ouvrir un restaurant dans l'eau, c'était pas super, comme idée. Alors Elise referma les yeux, et laissa à nouveau le hasard choisir l'endroit où elle pourrait envisager de s'installer et faire sa vie. La Suède? Pourquoi pas... C'était un pays assez riche, où la gastronomie française était très appréciée. Elle pourrait s'y faire une place.

C'est ainsi qu'Elise annonça à sa famille qu'elle quittait la maison pour aller vivre en Suède et y travailler. Un an plus tard, à 24 ans, elle prenait l'avion pour la Suède, et arrivait à son nouveau chez elle, ses cartons sous le bras, et ses économies en poche. Un mois plus tard, elle se mit à travailler dans le petit restaurant où elle travaille toujours aujourd'hui.
Et aujourd'hui à 26 ans, elle se réveille à 3h du matin, avec un énorme gaillard de 2 mètres dans sa chambre qui prétend être l'envoyé d'Odin...

Trivia: 

- Elise est extrêmement maniaque (et ce n'est qu'un euphémisme) Son appartement est toujours impeccable, propre et bien rangé. La moindre trace sur le sol, ou la moindre chose qui n'est pas rangée la met hors d'elle (c'est d'ailleurs la seule chose face à laquelle elle est incapable de garder son calme). A noter que cela s'applique parfois à des détails vestimentaires (col de chemise mal mis, tâches sur les dents...)

- Elle passe son temps à se disputer avec Nils pour qu'il arrête de se promener nu chez elle (ou même tout court) et pour qu'il arrête de lui piquer son maquillage pour faire ses peintures de guerre.

- Elle a pour projet d'ouvrir son propre restaurant, elle attend juste d'avoir assez d'argent pour le faire.


Voix: Aya Hirano : www.youtube.com/watch?v=H3OOjY…


Thème:  WORKING!! 's Opening / Someone else : www.youtube.com/watch?v=lIAF7W…


Ame et Yuki, les Enfants Loup / Oyosute Aina : www.youtube.com/watch?v=4zM8oX…

Type de rp: 

Je RP uniquement par paragraphe, principalement par Skype ou Facebook, je peux aussi rp par mail, SMS et forum, mais jamais par notes ou commentaires.
Concernant les genres, aucun ne me gêne en particulier, je fais un peu de tout (avec certaines limites à ne pas dépasser, comme les scènes de violences sexuelles, toussa toussa... >>"). Le R+18 ne me pose pas de problème, de même pour le Yuri/shoujo-ai... Le gore ne me pose pas réellement de soucis, tant que ce n'est pas trop hard (Je suis une petite fragile, je saiiis-).

Merci beaucoup à :iconnerokuro: pour son aide QwQ

Loading...
1. Choisi un de tes OCs.
2. Répond aux questions comme si tu étais cet OC.
3. Tag cinq personnes pour faire ce meme.

Cette traîtresse de :iconyushikuni: m'a taguée pour ce meme D8 WHY ARE U DOING THIS, GIRL?!

Personnages choisis:

Comme je suis très originale, je choisis Sheherazade. (J'ai d'autres OCs, hein, mais j'adore la torturer, celle-là... Puis c'est mon acte de rébellion contre cet usage abusif de tag. #ThugLife)


1. Quel est ton nom ?

Sheherazade : Sheherazade Hazar-Asfana. Oui c'est un nom à rallonge, je sais... "Capitaine", ça suffit!

2. Sais-tu pourquoi tu portes ce nom ?

Sheherazade : ... Je n'en ai strictement AUCUNE idée. Je sais juste que dans ma langue maternelle, ça veut dire "Enfant de la ville". 

3. Es-tu célibataire ou en couple ?

Sheherazade : Huuum... C'est un poil compliqué et prise de tête, donc on va faire simple et dire que je suis célibataire.

4. As-tu des capacités spéciales, des pouvoirs ?

Sheherazade : Je sais me battre, à la lance ou avec des dagues, et je peux créer et moduler de l'or à ma guise. Ah, et j'ai acquis on ne sait comment un don de contrôle sur l'électricité... J'expliquerai ceci en un mot : Utopia.

5. Arrête d’être une Mary Sue.

Sheherazade : Je ne connais aucune Marie, autant transpirante soit-elle... Et je ne transpire pas.

6. Quelle est la couleur de tes yeux ?

Sheherazade : C'est la mer Noire.

7. Et ta couleur de cheveux ?

Sheherazade : C'est la mer Noire.

8. Parle nous de ta famille.

Sheherazade : Pour commencer, c'était une famille à la tête d'un empire. Pas un empire financier, ni aucune autre dérivation : un véritable empire. Celui de Perse. Il y avait ma mère, qui est morte quand j'étais petite, mon père, qui était obsédé par l'idée que moi et ma soeur soyons de parfaites héritières. Ah, et du coup, il y avait aussi cette petite morveuse... Ma petite soeur chérie, Dinarzade~

9. Oh ? As-tu des animaux ?

Sheherazade : Oui, un chien. Il s'appelle FuuMei.

10. C’est cool, j’imagine. Maintenant dis-moi ce que tu n’aimes pas.

Sheherazade : La liste est looongue... Très longue. Mais dans mon top 3, il y a : 
- Les Nexius
- Les Nexius
- Les Nexius
Et en bonus, le froid.

11. As-tu des activités/passe-temps que tu aimes faire ?

Sheherazade : J'aime me faire de l'argent, lire, danser, dormir... 

12. As-tu déjà blessé quelqu’un de quelque manière que ce soit ?

Sheherazade : Y a eux, déjà *pointe un énorme tas de cadavres de Nexius qui attendent d'être vendus*

13. Quel type d’animal es-tu ?

Sheherazade : On m'a déjà comparé à un tigre... *rigole* Graouh!

14. Quelle est ta pire habitude ?

Sheherazade : Je n'ai aucuuuune mauvaise habitude, tête de noeud, va! Idiot! RGROEHGIRUHISDB!!!!! (Vous déduirez donc qu'elle s'énerve pour rien...)

15. Admires-tu quelqu’un ?

Sheherazade : Huum... J'ai beaucoup d'admiration pour Fumi. Pas uniquement parce qu'elle est ma meilleure amie, mais parce qu'elle est très forte, courageuse, c'est quelqu'un de confiance, et de sensible! Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est un modèle pour moi, mais j'ai énormément de respect pour elle!

16. Es-tu hétérosexuel, homosexuel ou bisexuel ?

Sheherazade : On ne peut pas savoir avant d'avor tout essayé...

17. Vas-tu à l’école ?

Sheherazade : Même si on arrête jamais d'apprendre, ça ne veut pas pour autant dire qu'il faut passer le restant de ses jours dans une salle de classe... J'ai passé ma première vie à m'instruire, et même si je continue maintenant, je m'amuse avant tout!

18. Voudrais-tu te marier et/ou avoir des enfants un jour ?

Sheherazade : Voir la fin de cette maudite guerre serait déjà un bon début. On verra les détails après!

19. As-tu des admirateurs/admiratrices ?

Sheherazade : C'est probable... Mais ils sont peut-être trop timides pour se montrer! *sparkles sparkles*

20. De quoi es-tu le plus effrayé ?

Sheherazade : ... *regarde de tout les côtés, pour être sûre que personne n'est dans les parages, avant de s'approcher, et de chuchoter* ... De l'eau...

21. Que portes-tu habituellement ?

Sheherazade : Ca varie énormément... Je suis nomade, je m'habille en fonction de l'endroit où je pars travailler pour le clan! Si je vais dans le désert, je m'habille de manière à supporter la chaleur, si je vais dans des régions enneigées, de manière à supporter le froid, et compagnie... Mais quand je ne travaille pas, j'aime mettre des vêtements féminins.

22. Quel est le plat qui te tente ?

Sheherazade : Mon péché mignon, c'est le clafoutis à la cerise! Où a été ce truc durant toute ma vie...? *rigole*

23. Ce n’est pas fini !

Sheherazade : En même temps, on ne met pas brutalement fin à une conversation comme ça... Et la politesse, bande de petits c**s?

24. De quelle classe sociale es-tu ?

Sheherazade : J'ai maintenant la preuve que tu n'en as rien à carrer, car si tu m'avais écouté, tu saurais que j'ai dit que j'étais issue d'une famille impériale, ce qui fait donc de moi une princesse. Oh mon dieu, pourquoi je perd mon temps ici...?

25. Combien d’amis as-tu ?

Sheherazade : Fumi, déjà! FuuMei, aussi... *tousse* Et je suppose que l'on peut aussi compter les trois Mousquetaires comme des amis. (Henry, William et Edward, au cas où vous auriez la mémoire défectueuse, ou que vous ne les connaissiez tout simplement pas...)

26. Que penses-tu des tartes ?

Sheherazade : Je propose que tu te reconvertisses dans la charpenterie. Le monde a besoin de charpentiers.

27. Ta boisson favorite ?

Sheherazade : Le thé glacé. Ah, et j'aime bien ce truc... Comment vous appelez ça, vous, les européens? Ah oui! Du coca! Bon, la couleur me fait penser à un étron liquide, mais c'est un... Détail.

28. Quel est ton lieu favori ?

Sheherazade : Si un nomade avait un lieu favori, il y resterait! J'ai appris à faire de n'importe quelle maison ma maison!

29. Es-tu intéressé par quelqu’un ?

Sheherazade : Ne rêve pas, tu n'as pas tes chances. 

30. C’était une question stupide…

Sheherazade : C'était encore plus stupide de le faire remarquer, car tes chances avec moi sont anéanties à tout jamais...

31. Tu préfères nager dans un lac ou dans l’océan.

Sheherazade : Herm herm... *pose doucement une petite pièce sur la table pour lui faire comprendre de garder le secret*

32. Quel est ton type ?

Sheherazade : Electrique et combat.

33. Es-tu fétichiste ?

Sheherazade : Non, mais mon poing collectionne les dents cassées. D'autres questions idiotes?

34. Camping ou extérieur ?

Sheherazade : Dans tous les cas, je ne dors pas chez moi, alors.. Les deux!


Et je tag :

:icontayakoi: :iconmasatsun: :iconnerokuro: :icontenten-ama: :iconivoir3: 

Love U guys~
Tagged by :iconmasatsun: IhateyousomuchIwantyoutofallonaBananaSplitandtoeatyoufabuloushair...

Rules:

1. You have to post these rules.

2. Each person has to share 13 things about them.

3. Answer the 13 questions asked to you and invent 13 new questions to the people you tag.

4. Choose 13 people.

5. Go to their page to inform them they are tagged. (NOPE//OUT//)

6. Not something like "You are tagged if you read that"

7. You have to legitimately tag 13 people.

8. You can't say that you don't do tags.

9. Tag-backs are ALLOWED

10. YOU MUST MAKE A JOURNAL ENTRY. NO COMMENTS. Unless you're commenting about the actual entry.

11. You have to finish this within a week. If not; you'll have to do whatever the creator tells you to. Art, RP, etc.

12. Be creative with the title. No "I've Got Tagged" things.

13. Cussing is ALLOWED.

Thirteen Facts About Me:


1- I have a wooonderful boyfriend since May 2014~

2- I'm really... Short. (155cm) (Yes, I know, everything that is short is cute... :') )

3- I started to draw when I was 11 (in 2010). At first, it was because my goal was to become a great mangaka, but then, when I grew up, my goals and dreams changed. Now drawing is more like a hobby ^^

4- None of my ocs are boys, It can seem stupid, but I don't really like to rp with boys, because... I have some difficulties to embody boys, I feel closer with my "girls ocs", maybe because It seems more easy to me to identify myself to them?

5- I don't have a lot a friends in real life... To be honest, the friends that were the most here to me when I felt bad and when I was crying everyday, were my Internet friends (especially in :UtopiaRP: <- This french RP Group is awesome!) The people that I know in real life weren't really present to me when I need them... 

6- In real life, I'm a introverted girl. I don't speak a lot, I don't really show what I think, what I feel... Maybe that's why I don't have a lot of friends? :')

7- I'm a shitty musician. I don't understand a single thing in music... And when I play an instrument, it's... Horrible xD

8- I looove junkfood, burgers, pizzas... And unhealthy food in general...

9- I like to cooke, but the problem is that I don't have a great place to do it properly (the kitchen in my house is very small, without a lot of installations to work...) So I can't really cooke, even if I like it ^^"

10- A lot of my classmates think that I'm the teachers' boot-licker only because I have a lot of good grades, because I'm not afraid to ask questions to the teachers when I don't understand, and because I'm always paying a lot of attention to the classes... Stupid children- 

11- I often act like a rude person, even if I don't want to... I can hurt people this way without wanting it, a thing that I hate... 

12- I like to help people that I love when I can do it, especially my friends, my boyfriend...

13- Later, I'd like to work in Marketing and Publicity!

:iconmasatsun: 's Questions:


1- Do you have piercings or tattoos? If no, would you like to have one?
No, I don't, but I would like to have a tatoo ^^ A catchdreamer, I love this kind of tatoo o/

2- What is your favorite video game?
I'm not a real gamer, I like games like Super Smash Bros, Kid Icarus... But I don't have any favourite game ^^

3- Are you optimistic or pessimistic?
... Maybe a little bit pessimistic ^^"

4- Your favorite meal?
Junkfood and lemon Ice Cream

5- If you could choose the color of your bedroom, what would they be?
Purple and blue o/ My two favourites colors!

6- Your favorite fruit or vegetable?
Fruits! I love everything that is sweet >w<

7- Is family an important thing for you?
Yes... Even if it's not always easy... Herm.

8- If you could choose an universe or an era to live in, which one would you choose?
I don't really know... A lot of era interest me, but if I have to choose one, I would say Piracy's Golden Age! >w< Pirates are fascinating-

9- Would you prefer to live alone or with somebody?
With somebody ^^ I don't really like to be alone!

10- Is there a thing that people might say/do that you can't stand?
That I should "shut up because I'm only a stupid girl who doesn't deserve to be heard"...

11- You favorite smell?
The Strawberry smell!

12- Are you a romantic one?
I think that I am xD I like romantic things that aren't silly...

13- Your favorite OC of yours? If you don't have one, your favorite OC belonging to a friend?
Sheherazade! Without hesitation! >w<

My Questions:


1 - Is there someone (living or dead) that inspire you and that you would like to meet?
2 - You can have a superpower! Anyone! Which one do you choose?
3 - What's your favourite movie? 
4 - When did you start to draw?
5 - Do you have any hobbies?
6 - Have you got any phobia?
7 - When you're boring, what do you like to do?
8 - What's your favorite season?
9 - Have you got any pets?
10 - Where would you like to live later?
11 - Do you think you would marry someone? And have children?
12 - I don't really like this kind of tags, do you?
13 - It's finally over! Anything to say?

And now I taaag... :


:iconnerokuro: :icontenten-ama: :iconyushikuni: :iconschyzofen: :icontayakoi: :iconsanchankun: :iconkawaii797: :iconlacrymoza: :iconshiinayuka: :iconmademoisellepandora: :iconivoir3: Aaand... Fuck. It misses 3 persons, but fuck!

AdCast - Ads from the Community

×

Friends

Comments


Add a Comment:
 
:iconschyzofen:
SchyzoFen Featured By Owner Jul 20, 2015  Hobbyist Digital Artist
Salsifis pour le watch ! :3
Reply
:iconxxnatsukazexx:
xXNatsukazeXx Featured By Owner Jul 21, 2015
De rien coco :3
Reply
:iconkawaii797:
Kawaii797 Featured By Owner Jun 6, 2014  Hobbyist Digital Artist
YOU'VE BEEN HUGGED!! *Hug*
SpreadSpread the DA love around! (you can copy and paste this message on their userpage!)
RULES:
1- You can hug the person who hugged you!
2- You -MUST- hug 10 other people, at least!
3- You should hug them in public! Paste it on their page!
4- Random hugs are perfectly okay! (and sweet)
5- You should most definitely get started hugging right away!
Send This To All Your Friends, And Me If I Am 1.
If You Get 7 Back You Are Loved!
1-3 you're bad friend
4-6 you're an ok friend
7-9 you're a good friend
10-& Up you're loved

d'habitude je ne fait pas les tags mais dès que cela parle de hugs je ne peux pas m'en empecher sorry eve
Reply
:icondesiderata-girl:
desiderata-girl Featured By Owner Mar 30, 2014  Student Traditional Artist
merci pour le fave !
Reply
:iconxxnatsukazexx:
xXNatsukazeXx Featured By Owner Mar 30, 2014
De rien ^^
Reply
:iconreinasolo:
ReinaSolo Featured By Owner Mar 11, 2014
Bon Anniv' !
Reply
:iconxxnatsukazexx:
xXNatsukazeXx Featured By Owner Mar 11, 2014
Merci :D
Reply
:iconpklcha:
pklcha Featured By Owner Feb 23, 2014  Student General Artist
hey there~merci pour le fav~
Reply
:iconxxnatsukazexx:
xXNatsukazeXx Featured By Owner Feb 23, 2014
De rien o/
Reply
:iconpklcha:
pklcha Featured By Owner Feb 23, 2014  Student General Artist
:glomp:
Reply
Add a Comment: